Sectorisation des collèges

Depuis quelques années nous savons qu’un nouveau collège est en construction au sein de la ZAC Clichy-Batignolles (rue de Saussure).

Il va ouvrir ses portes en septembre 2015.
C’est l’occasion pour l’éducation nationale et la mairie de refondre la carte scolaire.

Quel impact pour nos enfants ? Quelles affectations en collège ?

C’est le CDEN (Conseil Départemental de l’Education Nationale) qui décide de cette carte scolaire et donc de la répartition de nos enfants dans les différents collèges (à partir des adresses).
Le CDEN est composé de l’Académie de Paris, la Ville de Paris, la Mairie du 17e, des représentants du personnel et de parents d’élèves.
A l’école Truffaut, seule la FCPE est représentée au CDEN et peut prendre part au vote concernant ce redécoupage.
A ce jour, environ 60% des CM2 de l’école Truffaut sont affectés au collège Mallarmé, soit à 15 à 20 minutes de marche alors que d’autres collèges sont à quelques minutes.

Ce que la FCPE exige : une affectation dans un collège de proximité !

Dès l’année scolaire dernière, la FCPE a participé à des réunions de travail et est intervenue auprès des instances et des élus :

  • Intervention auprès de la députée de notre circonscription, qui a demandé au rectorat et à la ville de Paris : « …exigence de proximité pour les élèves. Ces problèmes sont particulièrement prégnants pour les collèges Boris Vian et Mallarmé »,
  • Le 11 septembre, l’ensemble des FCPE du 17e (y compris FCPE Truffaut) rencontraient la députée pour lui demander de renouveler son soutien,
  • Le 17 septembre s’est tenue une réunion de concertation à la mairie du 17e avec la Maire du 17e, la Ville de Paris, l’Académie de Paris et la FCPE.
    Lors de cette réunion, un plan provisoire a été présenté. Il a été unanimement rejeté à la demande de la FCPE, essentiellement car il ne respectait pas la proximité des collèges,
  • La FCPE Truffaut vient d’envoyer un courrier à l’Académie de Paris, un autre à la Maire de Paris et un 3e à la Maire du 17e,
  • De nouvelles réunions de travail ont lieu très bientôt et nous y serons représentés,
  • Si la nouvelle carte scolaire n’évolue pas suffisamment, nous vous solliciterons pour une pétition ou même une action devant la mairie du 17e.

La décision des différentes instances sera finalisée aux alentours d’avril, il est donc urgent de nous mobiliser.