Matinées Truffaut : Nouvelle sectorisation des collèges !

Sectorisation de l’école Truffaut : collèges Chaptal, Concorcet, Mallarmé.

La scolarité, les enseignants, l’environnement, l’ambiance…

En présence de parents FCPE de ces collèges.

Samedi 20 avril de 10h à 11h30 à l’école.

 

La carte de sectorisation de la rentrée 2013 : cliquez et zoomez…  17ème collèges R 2013

Merci aux parents FCPE des collèges Chaptal, Condorcet et Mallarmé de leur témoignage…

Si vous avez des questions à leur poser, écrivez-nous à contact at ecoletruffaut.fr, nous leur transmettrons.

Vœu de l’exécutif sur l’aménagement des rythmes éducatifs à Paris

Ci-dessous le communiqué de presse de la mairie quant à la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires en attente du vote officiel prévu le 25 mars.

A l’issue d’une concertation de trois mois ayant impliqué l’ensemble des acteurs concernés, l’exécutif parisien soumettra au vote du Conseil de Paris des 25 et 26 mars prochains un vœu relatif à l’aménagement des rythmes éducatifs.

Considérant notamment les enjeux d’un retour à la semaine de quatre jours et demi sur la santé des enfants, leur réussite scolaire ainsi qu’en termes de réduction des inégalités, d’une part, les possibilités d’amélioration des conditions de travail des personnels de la ville offertes par la mise en œuvre de la réforme, d’autre part, et enfin la capacité de la Ville à proposer, en lien avec l’Académie de Paris, aux enfants un temps périscolaire à la fois ambitieux, reposant et correctement articulé au temps scolaire, dans le cadre d’un projet éducatif de territoire, l’Exécutif a émis le vœu que la ville de Paris engage la réforme des rythmes éducatifs dès la rentrée 2013. Dans ce cadre, l’exécutif propose que des activités périscolaires gratuites soient organisées les mardis et vendredis de 15h00 à 16h30 dans les écoles élémentaires, la demi-journée supplémentaire de classe ayant lieu le mercredi matin, et qu’un même dispositif soit mis en œuvre en maternelle, à l’issue d’une discussion spécifique.

L’exécutif parisien souhaite que la réforme s’accompagne de mesures ambitieuses pour réussir pleinement sa mise en œuvre et qu’elle soit l’occasion de progrès significatifs pour l’ensemble des acteurs et spécifiquement pour les personnels de la Ville. Ainsi il sera proposé au Conseil de Paris que la Ville s’engage à :

  • titulariser 450 agents contractuels dès 2013, dont une majorité travaille dans les secteurs scolaires et périscolaires ;
  • recruter par concours 80 animateurs dès 2013, dont 50 issus de la voie interne ;
  • accélérer le plan de déprécarisation des personnels vacataires de la DASCO, de la DAC et de la DJS grâce à la création nette de750 postes dès le budget supplémentaire, en plus des 250 prévus en application du vœu adopté au Conseil de Paris de décembre 2012, intégrant les surveillants de cantine ;
  • mettre en œuvre un plan de formation pour les animateurs ;
  • relever en 2013 le plafond d’heures pour les vacataires ;
  • renforcer les fonctions support à raison de deux agents par circonscription des affaires scolaires et de la petite enfance (CASPE) ;
  • structurer une filière d’animation avec un corps de catégorie B pour les directeurs de centres de loisirs ;
  • recentrer les agents spécialisés des écoles maternelles (ASEM) sur leur cœur de métier au contact des enfants, grâce à une décharge partielle de leurs tâches de ménage ;
  • renforcer l’accompagnement des enfants en maternelle en créant une centaine de postes d’ASEM, dont 37 postes de coordinateurs en catégorie C+, dès le budget supplémentaire, ainsi qu’un plan de recrutement d’ASEM sur quatre ans avec pour objectif la présence d’une ASEM par classe en petite et moyenne sections se traduisant par la création de 100 postes dans le cadre de chaque budget primitif en 2014, 2015 et 2016 ;
  • ouvrir dès septembre 2013, en complément des 10 postes de PVP ouverts au concours en arts plastiques et musique et des 10 postes prévus en sport, des listes complémentaires à hauteur de 15 postes en art plastique et en musique et de 10 postes en sport.

Parallèlement, les différentes catégories de personnels bénéficieront d’une offre de formations adaptées permettant de garantir un contenu de grande qualité à la mise en œuvre de la réforme.

Enfin l’exécutif souhaite que le dialogue soit poursuivi durant toute la période d’élaboration de la réforme avec la fixation d’un agenda social avant la fin du mois de mars, la réunion d’un CTP central dédié avant l’été, la création d’un comité parisien de mise en œuvre et de suivi regroupant l’ensemble des parties prenantes et sa déclinaison au niveau des arrondissements, et la mise en place d’une commission indépendante pour évaluer annuellement la mise en œuvre de la réforme et le bénéfice apporté aux enfants parisiens.

En proposant d’engager la réforme des rythmes éducatifs, dès la rentrée 2013, l’exécutif exprime par là-même sa confiance dans les capacités du service public parisien à réussir un projet ambitieux mis en œuvre dans l’intérêt des 137 000 enfants concernés.

Lettre du maire de Paris aux parents d’élèves

Tout le monde en parle…

Il est normal de vouloir en savoir plus. en tant que parents, nous avons besoin de comprendre comment ces changements impacteront nos enfants.

La décision du gouvernement de passer à la semaine de 4 jours et demi (telle qu’en 2008 et avant) a été annoncée :

  • les journées de 6h d’enseignement actuelles devront ménager 45 min d’activités périscolaires
  • une cinquième matinée travaillée – a priori le mercredi matin – permettra d’équilibrer le temps scolaire de la semaine

Cette mise en place doit se faire (sauf dérogation, telle que zones excentrées…) à la rentrée 2013.

Qu’en est-il donc à Paris ?

La Mairie de Paris organise en ce moment et jusqu’à fin mars une concertation à laquelle chacun d’entre nous doit/peut participer.

Première étape

3 grandes réunions publiques

  • Mercredi 6 février à 18h45 dans le 11e arrondissement – Gymnase Japy
  • Lundi 18 février à 18h45 dans le 12e arrondissement – Lieu précisé prochainement
  • Lundi 25 février à 18h45 dans le 14e arrondissement – Lieu précisé prochainement

Un site internet sur lequel on peut faire une proposition et soutenir celles qui nous semblent pertinentes, on peut aussi s’exprimer et débattre via le forum.

Seconde étape

Le second temps de concertation se fera d’avril à juin, dans chaque école afin de décliner, site par site, spécifiquement la manière dont ces 45 min quotidiennes seront mises à profit. Là encore à nous de nous exprimer…

Le Maire de Paris, vient d’adresser une lettre aux parents d’élèves et une lettre aux enseignants leur expliquant la position de la Ville de Paris et sa volonté de concertation. Nous vous joignons ci-dessous ces 2 lettres.

lettre du maire

Notre point de vue

C’est à nous, parents, de nous exprimer pour choisir si ces 45mn d’activités doivent se faire en étendant la pause méridienne (au moment du repas) ou de 15h45 à 16h30.

A nous de profiter de cette concertation pour faire part de nos envies, de nos choix, de nos attentes !

Toutes nos suggestions et idées doivent être transmises.

La FCPE soutient la semaine de 4 jours et demi mais souhaite que cela représente une véritable avancée qualitative pour nos enfants, et dans la gratuité !

Cette concertation est une réelle opportunité qu’il nous faut saisir.

Rythmes scolaires

L’ensemble de l’équipe pédagogique de l’école Truffaut a annoncé son intention de se mettre en grève le mardi 22 janvier à propos des rythmes scolaires.

La réforme des rythmes scolaires se prépare sur Paris, notamment avec les commissions organisées auprès des adhérents FCPE, puis avec les réunions publiques organisées par la ville de Paris.

Un dossier est consultable sur le site de la mairie de Paris.

Nous entendons les revendications légitimes des enseignants quant à leurs conditions de travail, il nous faut garder notre point de vue de parents avec l’enfant comme préoccupation principale.

La FCPE (et un grand nombre des enseignants) s’est opposée à la semaine de 4 jours imposée sans concertation aucune en 2008.

Nous n’avons pas changé de position et c’est pourquoi nous souhaitons que la réforme se mette en place. Pas à tout prix, sans renier ce que sont nos autres revendications comme l’arrêt de l’aide personnalisée et le maintien des RASED. D’ailleurs la FCPE a présenté des amendements pour chacun des articles du décret présenté par le ministère en CSE (Conseil Supérieur de l’Education) et s’est abstenue lors du vote.

Les discussions dans le cadre de l’adoption de la loi d’orientation, qui sera présentée en conseil des ministres prochainement, nous amèneront également à faire valoir nos revendications sur plusieurs points essentiels.

Pour que demain, l’école de nos enfants soit réellement transformée, il faudra des étapes.
La première étape qui se présente, maintenant, doit être menée sans attendre que cette nouvelle école soit parfaite sur le papier.

Pour participer à la transformation de l’école de nos enfants, il nous faut participer aux discussions qui sont ouvertes par les différents acteurs, pour exprimer notre point de vue de parents et avancer pour la semaine de 4 jours et demi pour que nos enfants vivent des journées plus sereines et qu’ils aient de meilleures conditions d’apprentissage.

Vous pouvez télécharger un document plus précis quant aux informations qui circulent et reprennent déjà les questions qui nous ont été posées lors de nos réunions d’adhérents. Ce document n’est pas encore définitif, nous allons le compléter au fur et à mesure du recensement des questions et de nos informations.
Vous pouvez le consulter régulièrement avec le lien suivant :
http://www.fcpe75.org/pdf/2013-faq-reforme-rythme.pdf

Sur cette page de notre site, vous trouverez également des documents et vidéos intéressantes, toujours sur ce sujet des rythmes : http://www.fcpe75.org/ate.htm         

Réunions publiques organisées par la ville de Paris

  • Jeudi 24 janvier à 19h : réunion des 18e et 19e arrondissements, au gymnase Jaurès, 87 avenue Jean Jaurès, paris 19e.         
  • Mercredi 6 février à 18h45 : réunion des 8e, 9e, 10e, 16e et 17e arrondissements, à la Mairie du 9e arrondissement, 6 rue Drouot Paris 9e.
  • Lundi 18 février à 18h45 : réunion des 1er, 2e, 3e, 4e, 11e, 12e et 20e arrondissements, à la Mairie du 12e arrondissement, 130, avenue Daumesnil, Paris 12e        
  • Lundi 25 février à 18h45 : réunion des 5e, 6e, 7e, 13e, 14e et 15e arrondissements, à la Mairie du 14e arrondissement, 2 Place Ferdinand Brunot, Paris 14e.

Des réunions dans chaque école sont également prévues ultérieurement pour décliner ce qui sera le projet parisien et tenir compte des spécificités de chaque école.